LIVRES ET CONTRIBUTIONS PUBLIES

Annick Le Guérer : commissaire scientifique, spécialiste des odeurs, de l’odorat et du parfum

Tout savoir sur les livres ou contributions publiés et les Maisons d’Editions des ouvrages publiés

 

LE PARFUM DES PIERRES PRECIEUSES

Annick Le Guérer est l’auteur des ROUTES DES PIERRES PRÉCIEUSES ET DES PARFUMS dans le livre BULGARI, LE PARFUM DES PIERRES PRÉCIEUSES, Rome, 2018, Rizzoli

BVLGARI : LE PARFUM DES PIERRES PRECIEUSES

 


La fabuleuse odyssée des épices

livre parfumé

La fabuleuse odyssée des épices

Épices – Le mot évoque des parfums envoûtants, des saveurs douces ou brûlantes, des arômes délicats. Ou encore des contrées exotiques et mystérieuses. Il fait surgir devant nos yeux la vision de centaines de chameaux traversant d’un pas majestueux des déserts torrides. Ou celle de fragiles vaisseaux affrontant des mers déchaînées pour s’aventurer au-delà du monde connu, jusqu’aux rivages des « terres à épices»…

Cette fabuleuse odyssée retrace l’histoire des routes des épices et de l’usage de ces denrées à travers les siècles. De l’Antiquité aux usages contemporains du XXIe siècle, l’intérêt pour les épices s’est traduit par un usage en médecine, dans l’alimentation, dans la parfumerie ou encore lors de rituels sacrés.


Des hommes & des plantes qui soignent

Paru le 20/06/2015, sous la direction de Jacques Fleurentin, Annick Le Guérer, Catherine Vadon, Olivier Lafont | préface de Jean-Marie Pelt

Sauge, aubépine, pavot, gingembre… Depuis les plus anciennes civilisations, les sociétés ont puisé dans les ressources naturelles et notamment les plantes pour se soigner. Un savoir immémorial mêlant science, religion, médecine, botanique et magie s’est transmis de générations en générations sur tous les continents.

La recherche scientifique et la médecine contemporaine s’en inspirent aujourd’hui largement pour développer une médication plus naturelle : phytothérapie, aromathérapie, homéopathie, naturopathie… Des pistes nouvelles s’ouvrent même dans le traitement de certaines maladies lourdes grâce à l’if et à la pervenche de Madagascar, deux plantes dont les principes actifs ont permis d’élaborer des médicaments anti-cancéreux.

Cet ouvrage richement illustré raconte la passionnante histoire de l’utilisation des plantes par les hommes.


11540-10 mars 2016 : « L’histoire séculaire de Givaudan » par Annick Le Guérer in « Givaudan, une odyssée des arômes et des parfums » (Lamartinière).

Résumé :  Acteur majeur du monde de la parfumerie et des arômes alimentaires, la maison Givaudan est à l’origine de nombreuses créations olfactives et gustatives. Depuis 250 ans elle innove et insuffle les tendances, ouvrant en étroite collaboration avec les plus prestigieuses marques de luxe. Dior, Saint-Laurent, Givenchy, Prada : toutes sont commanditaires des jus désormais célèbres que sont Poison, Opium, Infusion d’iris… Givaudan crée aussi de nouveaux goûts s’attachant les savoir-faire de grands chefs toqués afin d’élaborer les arômes de mets d’exception accessibles à tous.

De la conception à la fabrication, des sites de récoltes aux laboratoires de recherche, des ateliers de créations des parfumeurs et aromaticiens, l’ouvrage déploiera tous les domaines de prospection et d’exploration de la création tant olfactive que gustative. Les usages seront également abordés selon les sphères géographiques, les contextes culturels et sociologiques. Au fil des pages, sera racontée la formidable aventure des parfums et arômes à travers le monde.

Annick Le Guérer est historienne du parfum. Elle a publié de nombreux ouvrages parmi lesquels Le Parfum des origines à nos jours (Odile Jacob) et Le Pouvoir de l’odeur (Odile Jacob) et collabore à des expositions à travers le monde, telle Scent the Invisible Code à Varsovie en 2013. Spécialiste de l’odorat et du parfum, elle participe régulièrement à des émissions télévisées et radiophoniques (Arte, France Culture, Radio Canada).

Brigitte Proust a été professeur de chimie avant de se consacrer à l’enseignement des sciences à l’usage de tous. Très attachée à la diffusion des dernières recherches dans le domaine des neurosciences, elle est l’auteur de multiples ouvrages sur la chimie des parfums dont Petite géométrie des parfums (Point Seuil).

Caroline Champion est chercheur en philosophie esthétique et développe une réflexion originale sur la notion de goût. Ses recherches font converger art et pratique culinaire. Elle a notamment publié Hors d’ouvre, essai sur les relations entre art et cuisine (Éd. Menu Fretin). Elle réalise également des performances intitulées « ExpérimenTables » où les saveurs sont mises en scène.

Sean James Rose est journaliste et critique littéraire. Il collabore régulièrement à Libération, aux Inrocks ou encore au magazine Lire. Philosophe de formation et de culture anglo-saxonne, il s’intéresse au monde de la parfumerie et a signé de nombreux articles sur ses dernières créations et son industrie.

Percy Kemp est écrivain de nationalité britannique. Il a publié de nombreux romans d’espionnage dont Noon Moon (Le Seuil) et s’intéresse aussi au monde sensoriel dans des ouvrages à l’univers plus intimistes comme Musc (Albin Michel).

Denis Dailleux est photographe, ses ouvres sont présentes dans de prestigieuses collections privées d’art contemporain comme la collection Neuflize Vie. Son approche sensible du modèle, ses lumières réalisées à la chambre, le grain subtile de la pellicule argentique confèrent à ses portraits et reportages une magie envoûtante.

Lili Roze est photographe et collabore régulièrement au célèbre magazine des nouvelles tendances en horticulture, Bloom. Fasciné par le monde végétal, elle capture fleurs, fruits, épices, feuilles, insectes, révélant dans ses clair obscurs extrêmement travaillés un monde végétal mystérieux et féérique.


2Q==Le parfum, des origine à nos jours

Paris, Odile Jacob 2005.

La parfumerie moderne s’est constituée à travers de lentes ruptures. Avec le sacré tout d’abord, avec la pharmacie et, plus près de nous, avec la nature. Le prêtre parfumeur a laissé la place au parfumeur apothicaire, médecin, gantier, couturier, artiste, chimiste et industriel. Avec l’avènement des molécules de synthèse, le parfum se dégage de ses liens avec les corps végétaux et animaux. Désincarné, il devient produit abstrait et objet marketing. C’est cette histoire que retrace ici Annick Le Guérer, de l’Antiquité à nos jours, en passant par l’âge d’or de Versailles, l’époque des Coty, Guerlain, Caron, Chanel ou encore Lanvin et Patou, jusqu’au triomphe des grands groupes lessiviers. Elle dresse aussi un bilan de la parfumerie aujourd’hui : face à la concentration industrielle et aux stratégies de la grande distribution, la parfumerie  » de niche  » et les nouveaux  » indépendants  » réussiront-ils à redonner sa richesse créative au parfum ? Bref, redeviendra-t-il objet de rêve ?


P de l'O 1°éd Fr r41JDWRQWMRL._UY250_Les Pouvoirs de l’Odeur

Premières éditions : Paris, François Bourin, 1988.

« Quoi de plus mystérieux qu’une odeur, capable aussi bien d’attirer et de séduire que de provoquer d’irrésistibles réactions de dégoût et de rejet ! Retraçant, depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours, l’histoire extraordinaire des odeurs et se fondant sur les recherches scientifiques les plus récentes menées sur l’odorat, Annick Le Guérer montre notamment leurs rapports étroits avec la sexualité, leur puissance symbolique dans les mythes et les religions, les immenses pouvoirs de vie et de mort qui leur furent attribués par la médecine. Elle explique enfin pourquoi les philosophes et les psychanalystes se sont toujours méfiés d’elles. »

pouvoir odeur

 

 

 

  • 2ème edition, Paris,1998, Odile Jacob.
  • 3ème édition, Paris, 2002, Odile Jacob.
  • 4ème édition, Paris, 2014, Odile Jacob.

P de l'O 1°éd All r. 1P de l'O 2°éd All rTraduction allemande : Die Macht der Gerüche. Eine Philosophie der Nase, Stuttgart, Klett-Cotta, 1992. Seconde édition, collection de poche (Griff), 1994.

 

 

P de l'O éd UK rP de l'O 2°éd US rP de l'O 1°éd US rTraductions anglaise et américaine Scent, New-York, Turtle Bay Books/Random House 92. Londres, Chatto & Windus, 93. Seconde édition américaine :  Kodansha, New-York, 94 

« All my genius resides in my nostrils,  » claimed Friedrich Nietzsche. Now comes a splendid new voice to bear him out – Annick Le Guérer. In this enchanting, erudite, and highly readable exploration of all things olfactory, she investigates the uses and properties of scent through the ages in relation to magic, myth, religion, sex, discrimination, philosophy, and medicine. …more


I poteri dell'odore 4

Traduction italienne

Bollati Boringhieri, 2004.

.

P.O. éd. japonaise recto 1Traduction japonaise

Tokyo, Kosaku-Sha, 2000.

.

P de l'O éd chinoise r

Traductions chinoise : Borderlands Books, 2005.

 


616E6QFPCJL._UX160_Histoire en parfums

(parfums  de Jean-Claude Ellena), Paris, 1999, Le Garde Temps.

Cette balade dans temps est une découverte des parfums, de l’époque romaine jusqu’à l’aube du XXIe siècle en passant par le Moyen Age, la Renaissance, le XVIIe siècle, le siècle des lumières, le Romantisme et la naissance de la parfumerie moderne. Sentir. Odeurs de clous de girofle, cannelle, fenouil, encens, romarin, musc, fleurs d’oranger, citron, bergamote, trèfle, coumarine, et bitume dans de savants assemblages évoquent différents styles de vie chaque époque. Parce qu’il traduit les besoins et les valeurs des cultures qui le génèrent, le parfum est un précieux instrument d’analyse historique et sociologique. C’est découverte de ce riche héritage olfactif que vous invite  » Histoire en Parfums « .

61N4Y5GMTFL._UX160_Sur les routes de l’encens

(parfums de Dominique Ropion), Paris, 2001, Le Garde Temps.

Une anthropologue et un parfumeur unissent leurs expertises. D’Éthiopie en Malaisie, de l’Empire romain à la Route de la Soie, de Venise à Paris, six fragrances  » historiques « , reconstituées d’après recette et soigneusement encapsulées dans cet ouvrage, mènent le lecteur par le bout du nez.

 

51vZxWbNxsL._UY250_Si le parfum m’était conté

Paris 2010, Le Garde Temps.

Si le parfum m’était conté… raconte l’aventure des grands créateurs qui ont joué un rôle décisif dans le domaine de la parfumerie : Houbigant, Pivert, Lubin, Poiret, Guerlain, Chanel, Dior, Hermès… Ce livre raconte également la naissance et l’évolution de l’Osmothèque de Versailles, conservatoire international des parfums unique au monde. Plus encore qu’une caverne d’Ali Baba où l’on découvre des trésors disparus, c’est une banque de données olfactives sans équivalent, née de la nécessité de conserver les formules et de fournir un outil indispensable pour appréhender le monde des fragrances. Elle a pour vocation non seulement de recenser et rassembler les senteurs existantes ou à venir mais aussi de retrouver la trace des grands classiques oubliés et de les faire renaître. Si le parfum m’était conté… est destiné au grand public et aux amoureux du parfum, mais aussi aux professionnels qui veulent comprendre les antécédents de la parfumerie et s’imprégner de la tradition française. On peut y sentir Parfum Royal, un parfum utilisé dans la Rome antique, mais également les compositions des plus grands créateurs.

61LZIKdoT4L._UY250_Quand le parfum portait remède

(parfums de Dominique Ropion et Daniela Andrier), Paris 2009, Le Garde Temps.

Jardins des cloîtres, jardins des princes Quand le parfum portait remède, nous conduit dans les jardins aristocratiques et monastiques à la découverte des secrets des plantes médicinales. Il y a lire et à apprendre, à voir et à admirer dans ce bel ouvrage et, plus exceptionnel, il y a aussi à sentir !

Oui à sentir car six parfums ont été recréés à partir de recettes anciennes : Le Baume de Saint-Antoine, l ’Oiselet de Chypre, l’Eau des carmes, l’Eau fine et très odoriférante, le Vinaigre des quatre voleurs, l’Eau couronnée). Ces parfums, le lecteur est invité à les sentir sur des pages spécifiques du livres. L’effet est saisissant ! Comme quoi le patrimoine peut être aussi olfactif

Ce qu’en dit l’éditeur :

JARDINS DES CLOÎTRES, JARDINS DES PRINCES, voilà deux espaces à première vue bien différents. Le premier renvoie à la solitude, au recueillement, à la contemplation, au silence, à la modestie. Le second, au plaisir, à la fête, au luxe, à une société brillante et parfois bruyante. Pourtant, malgré cette opposition évidente, un point les réunit : tous laissent une place importante aux plantes médicinales. Dans ces jardins sont cultivées quantités d’herbes aromatiques, de fleurs, de racines, qui servent à confectionner les compositions odorantes qui, du Moyen Âge au XIXe siècle, vont constituer l’essentiel de la pharmacopée.
Aujourd’hui, face à la demande croissante de protection de l’environnement et de produits issus de l’agriculture biologique, on assiste à un renouveau des soins par les plantes et à un certain retour des ingrédients naturels dans les parfums. Apparaissent également de nombreuses eaux parfumées qui mettent en avant leurs vertus « dynamisantes », « relaxantes », « énergisantes ». C’est une façon de renouer avec les parfums qui soignent.

Six parfums ont été spécialement recréés pour cet ouvrage.


 

LES MAISONS D’EDITIONS